Make your own free website on Tripod.com
 
 

A N N E X E 1.

ASSEMBLÉE SPIRITUELLE NATIONALE DES BAHÁ'ÍS DE FRANCE

11, rue de la Pompe - Paris (16e)

Paris, le 1er mai 1960

À tous les Bahá'ís de France,

Bien chers Amis,

L'Assemblée Spirituelle Nationale des Bahá'ís de France, en réunion extraordinaire, le 30 avril et le ler mai l960, a pris connaissance de la Proclamation de Mason Remey, ci-jointe. Après prières et études des Ecrits sacrés, l'Assemblée Spirituelle Nationale des Bahá'ís de France reconnait Mason Remey comme second Gardien de la Foi mondiale Bahá'íe.

En conséquence elle recommande à tous les Bahá'ís de la Communauté de considérer l'importance de cette décision, de demeurer fermes dans la Foi, le Testament d'`Abdu'l-Bahá et le Covenant et de rechercher la vérité contenue dans cette Proclamation, et cela chacun par soi-même comme l'ont fait les membres de l'Assemblée Spirituelle Nationale.

Elle vous suggère en particulier l'étude du Testament d'`Abdu'l-Bahá et de la Dispensation de Bahá'u'lláh par Shoghi Effendi (dernier chapitre l'Ordre administratif, p.55) ainsi que les extraits ci-joints.

L'Assemblée Spirituelle Nationale des Bahá'ís de France vous demande de lui envoyer directement les communications que vous auriez à lui faire.

Renouvelant notre entier dévouement à notre Foi bien-aimée, soyez assurés de nos sentiments fraternels en Bahá'u'lláh.

Pour l'Assemblée Spirituelle

Nationale des Bahá'ís de France.

Dans son service.

Le secrétaire

(signé)

B.Fillon.

A N N E X E 1. (suite)

….. [L]'embryon possède depuis le commencement toutes perfections, telles que l'esprit, l'intelligence, la vue, l'odorat, le goût - en un mot tous les pouvoirs - mais ils ne sont pas visibles, et ne le deviennent que par degrés.

* `Abdu'l-Bahá
"La Foi mondiale bahá'íe", p. 313 (en anglais)


(Télégramme du GARDIEN)

Proclame aux Assemblées Nationales d'Orient et d'Occident, Décision marquant lourdement l'avenir de la Formation du Premier Conseil International Bahá'í le précurseur de l'Institution Administrative suprême, destiné à surgir dans la plénitude des temps, dans l'enceinte et sous l'ombre du Centre Spirituel Mondial de la Foi déjà établie dans les villes jumelles de Akká et Haïfa…

……..m'amène à arriver à cette décision historique marquant la borne significative dans l'évolution de l'Ordre administratif de la Foi de Bahá'u'lláh, au cours des trente dernières années…

……… [C]eux-ci, à celles-ci, seront ajoutées d'autres fonctions au cours de l'évolution de cette première Institution Internationale embryonnaire marquant le développement en une Cour Bahá'íe officiellement reconnue, sa transformation en un corps dûment élu, son efflorescence dans la Maison Internationale de Justice, sa floraison définitive par l'établissement de multiples institutions auxiliaires constituant le Centre administratif mondial destiné à s'élever et à fonctionner et à demeurer établi de façon permanente dans le voisinage intime des deux tombeaux sacrés. Accueillons avec coeur joyeux et reconnaissant la constitution, après une longue attente, du Conseil International que l'Histoire acclamera comme étant le plus grand évènement, répandant sa lumière, sur la deuxième époque de l'Age formatif de la Dispensation Bahá'íe potentiellement non dépassée par aucune entreprise, mise en oeuvre depuis la conception de l'Ordre Administratif de la Foi aux lendemains de l'Ascension d'`Abdu'l-Bahá, venant en second seulement avec les évènements immortels, glorieux, associés avec les Trois Figures centrales de la Foi au Cours du premier âge de la plus glorieuse Dispensation du Cycle Bahá'í de cinq mille siècles. Conseille de publier l'annonce au Comité des Relations Publiques,

(signé) SHOGHI .



HAIFA, ISRAEL, le 9 Janvier I95I.
 
 


A N N E X E 1. (fin)

EXTRAITS DU TESTAMENT D'`ABDU'L-BAHÁ

Il incombe au Gardien de la Cause de Dieu de désigner, de son vivant, celui qui deviendra son successeur, afin qu'après sa disparition, des différends ne puissent survenir. Celui qui est désigné doit manifester le détachement de toute chose mondaine; il doit être l'essence de la pureté et montrer dans sa personne la crainte de Dieu, le savoir, le sagesse et la science.

...... et, si sa glorieuse lignée n'était pas alliée à un noble caractère, alors il (le Gardien de la Cause de Dieu) devrait choisir une autre branche pour lui succéder.

...... ces neuf élus ( Mains de la Cause de Dieu ) doivent, par vote unanime ou majoritaire, agréer celui que le Gardien de la Cause de Dieu a choisi comme successeur .......

...... Les Mains de la Cause de Dieu doivent être désignées et nommées par le Gardien de le Cause de Dieu. Chacun doit demeurer sous son ambre et obéir à son commandement. Si quelqu'un dans le groupe des Mains ou en dehors désobéit et cherche la division, il connaîtra la colère de Dieu et sa vengeance car il aura creusé une brèche dans la vraie Foi de Dieu.

(page 20 et 21 de la traduction française) Les Mains de la Cause de Dieu ont pour devoir de diffuser les parfums divins, d'édifier les âmes des hommes, d'encourager l'étude, d'améliorer le caractère des hommes et d'être toujours et en toutes circonstances, purifiées et détachées des choses terrestres. Leur conduite, leurs manières, leurs actes et leurs paroles doivent manifester la crainte de Dieu.

Ce corps des Mains de la Cause de Dieu est sous la direction du Gardien de la Cause de Dieu.

(page 21 de la traduction française) ....... en ce qui concerne la Maison de Justice ses membres doivent être les manifestations de la crainte de Dieu, les aurores du savoir et de le compréhension, ils doivent être fermes dans la Foi de Dieu et bienveillants envers toute l'humanité...

... Toutes choses doivent être déférées à cet organisme. C'est lui qui édicte toutes les lois et tous les règlements qui ne se trouve pas dans le Texte sacré explicite. C'est par cet organisme que tous les problèmes difficiles doivent être résolus, et le Gardien de la Cause de Dieu en est le Chef sacré, le membre éminent et inamovible. S'il n'assiste pas en personne aux délibérations, il doit désigner quelqu'un pour le représenter.

(pages 23 et 24 de la traduction française)
 
 
 
 
 
 
A N N E X E 2.

ASSEMBLÉE SPIRITUELLE NATIONALE DES BAHÁ'ÍS DE FRANCE

11, rue de la Pompe - Paris (16e)

Paris le 1er mai 1960

Aux Assemblées Spirituelles Locales de France.

Chers Amis,

L'Assemblée Spirituelle Nationale des Bahá'ís de France réunie le 30 avril et le 1er mai 1960 pour considérer la Proclamation de Mason Remey reçue le 25 avril 1960, à reconnu Mason Remey comme second Gardren de la Foi bahá'íe.

Nous vous recommandons de considérer aprés prières et réflexion le contenu de cette Déclaration primordiale comme le reflet du désir exprimé de Shoghi Effendi.

Etant donné l'importance de cette Proclamation, l'Assemblée Spirituelle Nationale des Bahá'ís de France vous recommande la plus grande fermeté vis-à-vis des membres de votre communauté afin d'obéir et de collaborer avec notre second Gardien.

Pour l'Assemblée Spirituelle

Nationale des Bahá'ís de France,

Dans son service,

Le secrétaire,

(signé) (sceau)

B.Fillon





A N N E X E 3.

ASSEMBLÉE SPIRITUELLE NATIONALE DES BAHÁ'ÍS DE FRANCE

11, rue de la Pompe - Paris (16e)

le 4/5/60

A TOUS LES BAHÁ'ÍS DE FRANCE.

Bien chers Amis,

Nous vous adressons communication d'un télégramme qui nous est parvenu de Mains de la Foi se trouvant à Haïfa.

Nous avons tenu ainsi à respecter l'ordre chronologique quant à la réception de cette nouvelle tel que, nous même, nous l'avons reçue à l'Assemblée Spirituelle Nationale et tel que la communication, dans le temps, a été donnée aux membres de cette Assemblée.

De ce fait, nous avons respecté par là, l'ordre d'arrivée et de transmission des messages.

Nous avons estimé qu'il n'eut pas été juste et loyal que vous receviez, en même temps, et la Proclamation du second Gardien de la Foi et le télégramme de Mains de la Foi en Terre Sainte, aucun des membres de l'Assemblée Spirituelle Nationale n'ayant reçu, en même temps, communication des deux messages.

Pour l'ASN des Bahá'ís de France

le secrétaire: B.Fillon

(signature)

(sceau)

BAHÁ'Í NSA (Assemblée Spirituelle Nationale des Bahá'ís)

REGRETTE PROFONDEMENT INFORMER MONDE BAHÁ'Í MAIN CAUSE MASON REMEY ASSURE MAINTENANT IL EST GARDIEN FOI (stop) CETTE REVENDICATION DÉRAISONNABLE EST CLAIRMENT CONTRAIRE AUX TEXTES SACREES. NE PEUT ETRE SEULEMENT VU COMME L'EVIDENCE DE DÉRANGEMENT MENTAL (stop) APPELEZ LES CROYANTS PARTOUT A SE JOINDRE AVEC LES MAINS EN TERRE SAINTE POUR RÉPUDIATION COMPLETE DE CET ACTE ÉGARÉ (stop) PARTAGEZ CE MESSAGE AVEC LES AMIS.

MAINS FOI





A N N E X E 4.



 

THE BAHÁ'Í FAITH

HANDS OF THE CAUSE OF GOD IN EUROPE


AUXILIARY BOARD FOR PROTECTION OF THE FAITH
AUXILIARY BOARD FOR THE PROPAGATION OF THE FAITH
Profondément émus, informez le monde bahá'í:

La Main de la Cause Mason Remey prétend être le gardien de la Foi. Stop. Cette prétention absurde clairement contraire aux textes sacrés est uniquement le résultat de troubles mentaux évidents et profonds.

Informez tous les croyants dans le monde entier de se joindre aux Mains de la Cause en Terre Sainte pour cette répudiation complète du fait de cette action absurde. Communiquez ce message aux amis. Mains de la Cause en Terre Sainte

HAÏFA le 28-4-60
 

Sur les instructions des Mains de la Cause, une copie de ce message est envoyée aux Amis pour ne plus tenir compte de la décision erronée de l' A. S. N. de France datée du 1er mai 1960.
Pour les Mains de la Cause

en Europe

Dr. NAVIDI



 
 

A N N E X E 5.


MAINS DE LA CAUSE

résidant en Terre Sainte

Le 5 mai 1960

Boite postale 155
Haifa, Israel

Assemblée Spirituelle Nationale
et Croyants de France
 
 

Chers Amis,
 
 

Les Mains en Terre Sainte ont envoyé en France la Main de la Cause `Abu'l-Qasim Faizi afin d'avoir un entretien avec l'Assemblée Nationale Spirituelle et les Bahá'ís de France et d'agir au nom des Mains quant à la situation provoquée par la Proclamation non fondée de Monsieur Remey.

Monsieur Faizi agira en accord avec les instructions qui lui furent données par les Mains en Terre Sainte. Il est autorisé à prendre toutes les mesures nécessaires pour exécuter ces instructions.

Dans le service du Gardien bien-aimé,

MAINS DE LA CAUSE EN TERRE SAINTE
 
 
 
 

(signé: A. Q. Faizi)

HORACE HOLLEY
PAUL HANEY
JALAL KHAZEH
JOHN FERRABY
A. FURUTAN
A. Q. FAIZI
 
 
 
 
A N N E X E 6.



Paris, le 22 mai 1960.

Bien chers Amis,
 
 

Ceci n'est pas une lettre de votre Assemblée spirituelle nationale; c'est une communication, en tant qu'individus bahá'ís, des cinq membres majoritaires de l'Assemblée spirituelle nationale des Bahá'ís de France ayant accepté et reconnu le second Gardien de la Foi, Mason Remey.

Nous vous devons l'explication de nos actes du 7 mai 1960. Devant l'évidence d'une possibilité de division dans la Communauté baháíe de France, et pour qu'il n'y ait pas d'antagonisme, nous avons estimé que le statu quo de votre Assemblée spirituelle nationale serait en ce moment l'attitude la plus neutre. Pour ce faire et sachant que toute démission, selon l'Administration bahá'íe, à l'intérieur d'une Assemblée spirituelle nationale, doit être acceptée par cette Assemblée (naturellement par majorité - (Article six des Statuts de l'Assemblée spirituelle nationale des Bahá'ís de France)), nous avons déposé dans des enveloppes fermées adressées au nom de l'Assemblée spirituelle nationale des Bahá'ís de France, à l'intérieur de la boîte à courrier de l'Assemblée spirituelle nationale des Bahá'ís de France, dans le Secrétariat au Centre national bahá'í (boîte ouverte), nos démissions respectives.

Tant que notre second Gardien, Mason Remey, ne demandera pas votre Assemblée spirituelle nationale de reprendre ses activités (Article neuf des Statuts de l'Assemblée spirituelle nationale des Bahá'ís de France), nous ne servirons que d'intermédiaires entre lui et vous.

Ci-joint la première Lettre encyclique d'une série que vous envoie votre Gardien. D'autre part, nous vous joignons une copie des Statuts légaux régissant l'Assemblée spirituelle nationale des Bahá'ís de France par rapport au Gouvernement de ce pays,

(signatures)

Donald Harvey Joel Marangella Bernard Fillon

Monir Derakhchan Jacques Soghomonian



 
 

A N N E X E 6 .

– 2 –

P.-S. Voici l'état dans lequel nous avons laissé le Centre national des Bahá'ís de France dans la soirée du 7 mai et la nuit du 7 au 8 mai 1960. (Le Centre est prêté en permanence à l'Assemblée spirituelle locale des Bahá'ís de Paris, raison pour laquelle il n'a pas été possible de le fermer).

1. Tous les papiers et matériel appartenant à l'Assemblée spirituelle locale des Bahá'ís de Paris ont été laissés en évidence dans le Secrétariat.

2. La bibliothèque, appartenant à l'Assemblée spirituelle nationale a été fermée à clef et cette dernière déposée dans le coffre-fort.

3. Tous les stocks de papier et matériel de Secrétariat de l'Assemblée spirituelle nationale sont restés dans l'armoire fermée dévolue à cet effet, et la clef a été déposée l'intérieur du coffre-fort.

4. Les deux casiers de correspondance et documents de l'Assemblée spirituelle nationale ont été fermés à clef et ladite clef déposée à l'intérieur du coffre-fort.

5. Tous les documents légaux, la comptabilité, la caisse liquide, le carnet de chèques, etc… ont été déposés dans le coffre-fort, dont les deux clefs sont en possession respectives de Monsieur Harvey, trésorier, et de Monsieur Fillon, secrétaire. Ce coffre a naturellement été fermé,

6. Le résident, qui avait, entre autres, la charge du dépôt des Archives, déménagea toutes ses affaires personnelles en ne laissant dans sa chambre que les Archives.

7. Les deux machines à écrire, les deux machines à polycopier (genre Gestetner) et la machine à polycopier à alcool, ont été laissées en ordre dans un coin du secrétariat,

8. Dans les tiroirs du bureau du secrétariat sont restés un petit stock de papier d'enveloppe ordinaire et par avion à l'en-tête de l'Assembée spirituelle nationale des Bahá'ís de France, ainsi qu'un stock assez important de diverses enveloppes sans en-tête.

9. Le timbre-sceau de l'Assemblée spirituelle nationale des Bahá'ís de France est resté dans le coffre-fort.

10. Le Centre a été laissé en ordre et propre ainsi que la cuisine

Toute correspondance peut nous être adressée à

Donald Harvey, Poste Restante, Le Vésinet - S & 0.
 
 
 
 
A N N E X E 7.



Paris, le 8 mai 1960

A tous les Amis et Assemblées Locales de France Selon l'instruction des Mains de la Foi de Haïfa, je soussigné FAIZI, Main de la Foi et delégué du Corps des Mains résidant en Terre Sainte, suis arrivé à Paris, J'ai eu un entretien avec les membres de l'ASN des Bahá'ís de France.

J'ai découvert par leur propre déclaration que les cinq membres suivants qui forment la majorité de l'ASN, en opposition avec leur pacte de fidélité vis à vis des institutions divinement formées sont désobéissants à l'institution des Mains de la Foi.

En vertu des instructions et en vertu de l'autorisation des Mains de la Foi, j'annonce :

1°- La dissolution de l'ASN

2°- Si un des cinq menbres arrive dans la Communauté sous votre juridiction, je vous demande de ne pas l'accepter parmi vous et de ne pas arranger de réunions pour rencontrer des amis.

3°- Communiquez ce message à tous les amis de votre communauté.

4°- Les Mains de la Foi en Terre Sainte vous donneront les instructions définitives concernant la désobéissance des infidèles.

5°- Ces cinq sont: Monir Derakhchan, Joel Marangella Bernard Fillon, Jacques Soghomonian, Donald Harvey.

7°- Les précisions nécessaires pour une nouvelle élection de l'ASN vous seront données au cours de mes visites dans votre communauté.

Les Mains de la Foi et tous les Bahá'ís du Monde entier attendent anxieusement que les amis français prouvent leur fidélité et leur fermeté envers notre bien-aimé Gardien Shoghi Effendi et l'institution de Mains de la Foi divinement ordonnée.

Toujours au service de notre FOI et de notre SHOGHI EFFENDI, le Gardien bien-aimé.

MAIN DE LA FOI

(signé) A.Q.Faizi



A N N E X E 8.


ASSEMBLÉE SPIRITUELE NATIONAL
DES BAHÁ'ÍS DES ÉTATS-UNIS

Bureau du Secrétaire
536 Sheridan Road, WILMETTE, Illinois

6 mai 1960

A Toutes les Assemblées Spirituelles Nationales et Régionales,
Chers Amis,
Cette lettre est tout simplement pour vous informer, chers Amis et pionniers du Monde entier quant à la réaction des États-Unis d'Amérique sur la proclamation absurde adressée par Mason Remey, prétention qui reflétait l'évidence de son vieil âge et de ses facultés détériorées.

Le 26 avril, après réception de la première information de M. Remey sur sa propre proclamation, notre Assemblée Spirituelle Nationale lança un télégramme aux Mains de la Foi résidant en Terre Sainte les assurant de nos prières et de notre sympathie en ce déroulement tragique.

Dès le 28 avril, nous recevions le télégramme suivant des Mains de la Foi en Terre Sainte: "Profondément émus, informez le Monde Bahá'í : la Main de la Cause Mason Remey prétend être le Gardien de la Cause. Stop. Cette prétention absurde clairement contraire aux Textes Sacrés est uniquement le résultat de troubles mentaux évidents et profonds. Informez tous les croyants dans le monde entier de se joindre aux Mains de la Cause en Terre Sainte pour cette répudiation complète du fait de cette action absurde, Communiquez ce message aux Amis.

MAINS DE LA CAUSE en Terre Sainte Haïfa le 28-4-60.

Le 27 avril, nous avions déjà télégraphié, comme suit, à toutes nos Assemblées Spirituelles Locales :

"Proclamation Remey non-autorisée par les Mains à Haïfa et répudiée par l'Assemblée Spirituelle Nationale. Cette triste situation sera résolue par les dirigeants."

Le premier jour de la Convention annuelle, le 28 avril, les délégués ont envoyé le télégramme suivant aux Mains de la Foi en Terre Sainte:

"Les délégués assemblés au cours du 52e Congrès Annuel assurent de nouveau leur loyauté inchangée envers l'Institution des Mains de la Foi et spécialement aux Mains travaillant en Terre Sainte Stop. La Convention à l'unanimité a rejeté la proclamation de Remey. Stop. Nous joignons nos prières aux vôtres pour une aide divine."

À la suite de ceci, la réponse suivante a été reçue le 30 avril: "Apprécions vivement votre dernier témoignage de loyauté inébranlable qui attire l'attention des porte-drapeaux du Covenant sur les institutions divines et ordonnées. Stop. Nous prions dans les lieux saints concernant les grâces divines pour cette convention historique qui n'a pas été ébranlée." Nous sommes surs que chaque Communauté Bahá'íe du monde a déjà exprimé aux Mains de la Foi en Terre Sainte sa ferme loyaute et même une dédication plus grande à l'achèvement des objectifs du Gardien bien-aimé divinement inspire pour la Croisade Mondiale.

Sincérement, ASSEMBLÉE SPIRITUELLE NATIONALE

Charles Wolcott, Secrétaire
 
 
 
 

A N N E X E 9.



BAHÁ'Í FRANCE PARIS
 
 

(Le) message suivant a été envoyé par l'instruction des Mains.

"Dans sa glorieuse épître: God Passes By (Dieu passe près de nous), le bien-aimé Gardien démontre clairement (que la) Cause Sacrée est constamment soumise (aux) crises (qui) donnent naissance (aux) très grandes victoires. L'histoire (de la) chute (des) croyants distingués après l'ascension (de la) Manifestation Précurseur de la Foi (le Bab), après l'ascension (de la) Manifestation Suprème (Bahá'u'lláh) après l'ascension (du) Centre (du) Covenant (`Abdu'l-Bahá, se reproduit actuellement après l'ascension (du) très cher Shoghi Effendi, par la prétention complètement non-fondée (de) Mason Remey. (La) prétention (des) croyants contre (les) activités (des) malfaiteurs égarés, (à qui) toute opportunité de se repentir a été donnée, exige actuellement (l') expulsion de la Foi (des) partisants (de) Remey.

John Carré, Bernard Fillon, Monir Derakhchan, Joel Marangella, Jacques Soghomonian, Donald Harvey, John Byers en France et Marie Wilkin aux Etats-Unis.

Désormais, tous ceux (qui) s'associent avec (ces) personnes ou qui soutiennent (la) revendication (de) Remey, sont considérés de même comme Briseur Covenant.

Nous sommes persuadés (que) le corps dévoué (des) croyants, se souvenant (des) Bontés (et) Bénédictions infinies répandues (par) bien-aimé Gardien, par (leur) action unie, montreront une solidarité inébranlable, (et) s'élèveront (pour) accomplir (les) buts glorieux (de) Croisade divinement inspirée.

Signé WOLCOTT - Secrétaire de

l'A.S.N. des U.S.A







A N N E X E 10.



(Texte du télégramme adressé par Monsieur Faizi aux croyants en France qui ont accepté le second Gardien et qui avaicnt avisé l'Assemblée Spirituelle Nationale des Bahá'ís de France de cette acceptation):

"Les ASN du monde entier ont répudié (la) revendication sans fondement (de) Mason Remey et se sont rapportées (aux) Mains (en) Terre Sainte (stop). Dans les archives (de l') ASN dissoute, j'ai trouvé votre lettre acceptant sa revendication (stop). Je vous accorde vingt-quatre heures (pour) envoyer supplications (en) Terre Sainte (stop). Priez (pour) pardon (pour) l'erreur grave et infortunée (stop). Avisez-moi de votre décision si vous ne demeurez pas fidèle (stop). Instruction émane (de l') institution divinement ordonnée (des) Mains Foi, résultat grave (pour) votre vie spirituelle (stop). Je suis la Main de la Cause désignée (par le) Bien-Aimé.
FAIZI.

Paris, 9 mai 1960.